The Girl Of My Dreams

by Hank Harry

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €2 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    12 amazing songs in a suprême jewel box, artwork by Felicie Haymoz. Last pieces.

    Includes unlimited streaming of The Girl Of My Dreams via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    edition of 12 

      €12 EUR

     

1.
2.
3.
4.
03:16
5.
04:20
6.
7.
8.
02:52
9.
10.
11.
12.

about

The girl of my dreams est le quatrième album du bruxellois Hank Harry, et le premier à paraître sur la structure Carte postale records. Mais à quoi ressemble la fille de ses rêves ? Comment nous la décrit-il ? En apparence, le plus simplement du monde, en fredonnant et sifflotant des airs pop attachants, muni d’une guitare, d’un clavier, d’une boîte à rythme tenu au minimum syndical, faisant des génuflexions hip-hop (Donkey Kong trashing party et Dolphins & whales, très Anticon dans l’âme). Injectant volontiers une bonne dose de malice et de roublardise dans ses compos, Hank Harry sait se montrer touchant, en dépit de la fraîcheur et de l’air détaché qu’il adopte sur les balades acoustiques (No matter how big, Sleeping there), souvent soulignées par le mélodica, le violoncelle ou la scie musicale de Félicie Haymoz, qui irradie les textes de ses « la-la-la » haut-perchés.
Parfois, les rythmiques se font imposantes et s’emballent, le son s’épaissit à coup de séquences synthétiques et de bidouillages de console, et on se surprend à dodeliner de la caboche sur Home ou Superworld, véritable mini-bombe capable de décrisper n’importe quel cul-serré.
Joviale et un brin foutraque, avec ce qu’il faut de fantaisie et de pieds de nez pour enrayer la morosité, la pop à bulles de Hank Harry, cousin éloigné et édulcoré du californien Why?, vous veut définitivement du bien. (Onde Fixe)

credits

released June 6, 2006

Hank Harry (allmost everything), Félicie Haymoz (Cello & Saw)

tags

license

all rights reserved